Who's online
There are currently 0 users and 0 guests online.
Who's new
  • admin
User login

Interview avec Aniocles Grégoire un artiste Haïtien de Montréal de renommée internationale. Ses œuvres colorés et inspirants sont à la base inspirés de sa culture et ses origines.

I: Bonjour Aniocles, est-ce que tu peux te présenter aux lectrices et lecteurs du journal ?

AG : Je suis un artiste peintre, sculpteur fondeur et désigner né en Haïti. Je suis arrivé au Canada très jeune, j’ai étudié et travaillé dans la construction comme designer avant de m’adonner à la peinture et la sculpture.

I: Qu’est qui t’a amené a la peinture et a la sculpture ?

AG :Je dois vous précisez que c’est un artiste qui habitait près de chez moi en Haïti qui m’a donné le goût a la peinture dans mon enfance. Tous les jours après l’école, c’était notre point de rencontre J’aimais son style, la façon de travailler avec son couteau, c’était impressionnant quoi ! Après mon départ d’Haïti ça s’est complètement enfoui à l’intérieur de mon être.
Quelques ann ées plus tard, mon frère est venu nous retrouver au Canada et à la maison il faisait de la peinture. Lorsque je rentrais du travail, je peignais pour me détendre en utilisant ses matériaux et ses pinceaux. J’ai  décidé donc d’entrer à l’UQAM en art pour me perfectionner. C’est ainsi que  la sculpture est entrée dans ma vie.
Durant quelques années j’ai pratiqué la sculpture sur différents matériels et c’est le bronze qui a pris le dessus. J’ai fais une technique en fonderie pour me spécialiser dans le bronze qui m’a permis de réaliser toutes les étapes sur mes œuvres.

I : D’où vient ton inspiration ?

AG : Mon inspiration vient d’Haïti ma terre natale l’Afrique, terre de mes racines et le Canada ma terre d’adoption et mon environnement. Mes œuvres sont un produit de ce métissage.

I : Combien de collections avez-vous réalisé ?

AG : J’ai près d’une quinzaine de collection de peinture et de sculptures dont ma dernière collection est un hommage à l’Afrique et à Giacometti.

I : Qu’est ce qui t’a amené à réaliser la collection en hommage à l’Afrique et à Giacometti ?

AG : Suite aux plusieurs commentaires des gens qui m’ont vu livré mes œuvres dans les galeries qui me posaient des questions comme si mes œuvres étaient des Giacometti.
Est-ce que tu es assuré pour transporter les œuvres de Giacometti ? Tu es chanceux de faire la livraison des œuvres de Giacometti… ?
La galerie Gora a commandé quelques unes de mes œuvres pour présenter à une foire des galeries à l’Hôtel Delta à Montréal. Jai encore les mêmes commentaires dans l’ascenseur et le hall d’entrée ……J’ai donc décidé de poser la question à Monsieur Gora….

I : Qui est donc ce fameux Giacometti ?

AG : Il m’a envoyé au musée des beaux arts de Montréal et par la suite j’ai fait des recherches sur l’artiste et j’ai acheté un livre (Afrique aux origines de l’art moderne). J’ai alors découvert que l’on avait les mêmes sources d’inspirations qui étaient l’Afrique. J’ai décidé de rendre un vibrant hommage à ce grand artiste en réalisant une collection de peinture et sculpture intitulée : "Hommage à mes racines et à Alberto Giacometti".

I : Combien de temps tu as pris pour la réalisation de cette collection ?

AG: Ça m’a pris 4 ans pour réaliser la collection car j’ai dû faire beaucoup de recherche sur le travail de Giacometti et sur le travail des sculpteurs africains qui ont légué à l’histoire des œuvres magnifiques, extraordinaires qui ont inspiré plusieurs artistes de l’Occident

I: Est-ce que la collection hommage à Giacometti et a l’Afrique est déjà en vente et où ?

AG: La collection a été présentée au musée Beaulne de Coaticook durant quelques mois et dans quelques galeries. Je vais continuer faire des présentations dans d’autres musées et galeries afin de mieux connaître mon travail au grand public avant de la mettre en vente.

I: Quelle collection qui t’a le plus marqué?

AG : En fait 2 collections plus précisément une collection qui était dans le cadre du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti en 2004 où j’ai réalisé une collection sur le vodou dans la peinture et la culture haïtienne. Ceci m’a marqué car j’ai du faire un travail de recherche sur le vodou et de découvrir ma culture que je ne connaissais à peine et de comprendre qu’il y a une très grande différence entre le vodou et la sorcellerie.
La deuxième qui est l’Hommage à mes racines et à Alberto Giacometti, ce grand sculpteur qui a gravé son nom dans l’histoire de l’art et qui a marqué le monde par sa capacité de voir, d’exploiter d’une manière personnelle, la forme et l’espace dans toute sa pureté et sa splendeur. Elle m’a permis de rendre un vibrant hommage à mes racines et ainsi exprimer toute ma gratitude à ces grands artistes qui ont légué leur savoir-faire en héritage. Les œuvres de la collection représentent l’histoire, la culture et le travail de ces femmes et de ces hommes qui ont martelé le métal, sculpté le bois, la pierre et travaillé le bronze.

I : A travers les années, avez-vous un lien entre vos collections ?

AG : Mes racines sont les fils conducteurs de toutes mes collections.  Avant  chaque collection un travail de  recherche est réalisé afin de bien me connecter avec sur le sujet choisi.

I : J’ai vu que tu as travaillé sur des projets de monuments, Est-ce que tu peux m’en parlé ?

AG : J’ai participé à l’élaboration et réalisé la maquette d’un monument qui est érigé maintenant à Savana,Georgia qui représente des soldats haïtiens qui ont participé dans la guerre de l’indépendance américaine et qui ont protégé la ville de Savana, la seule ville américaine qui n’a pas été détruite par les anglais.
Dans le cadre du bicentenaire de l’indépendance d’Haïti, en 2004 une association haïtienne de la Ville de Québec a fait une démarche afin d’ériger un monument en l’honneur de Toussaint Louverture le précurseur de l’indépendance d’Haïti dans un parc à Québec. Ils ont fait appel à moi pour réaliser la statue qui est presque terminé bien que ça m’a coûté beaucoup d’argent personnel. Mais c’est une fierté d’avoir réalisé la statue de ce grand personnage.

I : Y’a-t-il un monument que tu aurais voulu réaliser?

AG : Le monument de Jean Baptiste Pointe Du Sable né à la ville de Jérémie en Haïti et qui était le fondateur de la ville de Chicago. Un concours a été lancé pour réaliser une statue à son honneur et je n’ai pas pu participer à ce concours.
Drôle de coïncidence ….. Le premier président noir des USA Barak Obama vient de Chicago. Une ville fondée par un noir Jean Baptiste Pointe Du Sable qui a donné également le premier président noir.

I : Où peut-on admirer votre art ?

AG :Mes œuvres sont exposées dans plusieurs galeries dont MX à Montréal, Las Olas fine art en Floride, Galerie Beauchamp à Québec et dans plusieurs autres.